Pour faire le plein, il perçait les réservoirs des autres !

La chute du prix du pétrole et, de fait, des prix de l’essence à la pompe, n’aura pas suffi à ce jeune habitant de Vesoul. Même si le litre d’essence coûte plusieurs dizaines de centimes d’euros de moins par rapport à juillet 2014, il a quand même décidé de voler l’essence des voitures de ses voisins. Naturellement, son histoire se termine en prison…

Plusieurs vols en quelques jours

À Vesoul ,la stupéfaction a été grande : entre le 7 et le 25 janvier 2016, plusieurs vols ont été commis dans le même voisinage, aux Rêpes et au Stade. Des voitures se sont fait voler leur essence. Mais au lieu d’un classique siphonage du réservoir, technique qui ne cause que très peu de dégâts, le voleur (probablement inexpérimenté) a décidé de faire les choses à sa manière.

Avec un couteau en céramique, il perçait les réservoirs des voitures. Il recueillait alors l’essence avec une bassine, pour ensuite remplir son propre réservoir, à moindres frais. Les propriétaires des voitures, eux, devaient changer la pièce et les réparations coûtaient près de 1 000 €. Les plaintes se sont donc multipliées (car sans plainte, pas de remboursement de l’assurance…)

Arrêté et inculpé

Les gendarmes se sont donc mis à la recherche du « perceur de réservoirs », et c’est grâce au témoignage d’un riverain qu’ils ont pu remonter au jeune Vésulien de 21 ans. Devant les gendarmes, en garde à vue, il a avoué les faits et expliqué son mode opératoire.

Son audience est fixée au 5 juillet 2016 mais en attendant, il n’ira pas très loin. Les gendarmes l’ont incarcéré à la prison d’Épinal, où il purge une ancienne peine de 6 mois fermes pour vol.

Source : news.radins

 

Commentaires

commentaires

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer