Faut-il supprimer le billet de 500 € ?

La circulation de l’argent liquide se porte au mieux de sa forme, grâce aux grosses coupures. Les supprimer semble de loin la meilleure solution, mais….

Le « Cache cash »

Afin de supprimer les traces laissées par les transactions électroniques malhonnêtes, les fraudeurs se sont tournés vers le cash, et principalement les grosses coupures. En témoignent, les chiffres des saisies d’argent liquide par les douanes au premier trimestre 2013, soit une somme de plus de 103 millions d’euros (+518,6% en un an).

Le cash illégal se retrouve partout : trafic de drogue, arnaque à la caisse enregistreuse pour réduire ses impôts, travail au noir, évasion fiscale, etc.

Pour les journalistes Mathieu Delahousse et Thierry Lévêque, auteurs du livre Cache cash, les grosses coupures de billets sont les moteurs de la circulation du cash illicite. Pour les criminels, le billet de 500 € est le meilleur moyen de dissimuler l’argent sale.

Quelle est la solution ?

La suppression du billet de 500 € et dans la même foulée ceux de 200 et 100 € serait une solution peut-être radicale mais efficace pour réduire le déficit des pays européens.

Toutefois, certains, comme la Banque centrale européenne (BCE), ne sont pas favorables à cette suppression. Cela traduirait « un aveu de faiblesse de la monnaie unique » dans un contexte de crise des dettes étatiques.

Et vous, seriez-vous favorable à la suppression du billet de 500 € ?

Source

 

Commentaires

commentaires

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer