15 Signes qui prouvent que vous avez un problème cardiaque

Les maladies cardiaques sont la cause principale de mort. Mais plusieurs cas peuvent être sauvés si les personnes savent décoder les symptômes et en parler très vite à leur médecin. Voici les 14 signaux d’alarme auxquels vous devez être vigilants.

aa

 

1- Douleur dans la poitrine : C’est le premier symptôme que le médecin cherche. Et plus précisément, la douleur sous le sternum, un peu à gauche du centre de la poitrine. Cette douleur est comparée à un éléphant assis sur la poitrine, ou à une sensation inconfortable de pression ou de serrement. La douleur de la poitrine pendant le sport est appelée angine de poitrine. Elle est le symptôme d’une maladie chronique des artères coronaires.

2- Essoufflement : Les personnes essoufflées au repos et au moindre effort peuvent avoir des problèmes pulmonaires comme l’asthme ou une maladie qui obstrue les poumons. Mais cela peut être aussi un signe d’insuffisance cardiaque ou de crise cardiaque.

3- Vertiges : les crises cardiaques peuvent causer des vertiges et une perte de conscience. Les arythmies (anomalies du rythme cardiaque) sont très dangereuses.

4- Fatigue : Une fatigue inhabituelle peut survenir des jours voire des semaines avant une attaque cardiaque. Le cœur ne peut plus pomper suffisamment de sang pour répondre aux besoins des tissus de l’organisme. Il le détourne des muscles et l’envoie aux organes vitaux : le cerveau et le cœur.

5- Transpiration soudaine : Une sueur froide soudaine est un symptôme commun de crise cardiaque.

6- Pulsations rapides ou irrégulières : Pour compenser sa perte de capacité de pompage, le cœur bat plus rapidement. Des pulsations rapides ou irrégulières accompagnées de fatigue, faiblesse, vertige et essoufflement sont la preuve d’une insuffisance ou d’une crise cardiaque. Si elles ne sont pas traitées, certaines arythmies sont aussi la cause des morts subites.

7- Douleurs dans le corps : La crise cardiaque commence par une douleur à la poitrine mais peut s’étendre aux épaules, aux bras, aux coudes, au cou, à la mâchoire ou à l’abdomen. Parfois la douleur atteint ces parties du corps sans toucher la poitrine.

8- Indigestion, nausée et perte d’appétit : Il n’est pas rare que les personnes qui font une attaque cardiaque aient mal à l’estomac et vomissent. Le système digestif reçoit moins de sang et cause des problèmes à la digestion. Un gonflement abdominal accompagné d’insuffisance cardiaque altère l’appétit.

9- Gonflement : Une crise cardiaque peut causer un excès de liquides dans les tissus et donc un gonflement souvent au niveau des pieds, des chevilles, des jambes ou de l’abdomen. Il y a une prise de poids malgré la perte d’appétit.

10- Faiblesse : Quelques jours avant une attaque cardiaque, une sensation d’une grande fatigue, non expliquée, peut surgir.

11- Toux persistante : Une accumulation de fluides dans les poumons  est symptomatique d’une attaque cardiaque.

12- Confusion et pensée perturbée : Le changement du taux de certaines substances dans le sang, comme celui du sodium, engendre confusion, perte de mémoire et sentiment de désorientation.

13-  Dysfonctionnement sexuel : Les troubles sexuels peuvent être dus à des problèmes cardiaques. Ils arrivent lorsque les vaisseaux sanguins ne marchent pas bien.

14- Ronflement et apnée du sommeil : Les personnes qui ont les voies respiratoires obstruées, qui souffrent d’apnée du sommeil ou qui ronflent, ont de grands risques d’avoir une maladie cardiaque.

15- Anxiété intense : Un cœur qui bat très vite et essoufflé est aussi un signe d’une crise d’anxiété. Celle-ci est un indicateur d’une crise cardiaque. En fait, l’attaque cardiaque induit une anxiété intense et un sentiment de crainte de la mort. Les survivants aux crises cardiaques parlent d’un sentiment menaçant d’une grande perte.

 

Source : santeplusmag.com

 

Commentaires

commentaires

487 Partages
Partagez487
Tweetez
Enregistrer