8 symptômes d’AVC auxquels les femmes doivent être particulièrement attentives

Un accident vasculaire cérébral est un trouble circulatoire dans le cerveau qui empêche les cellules de la zone affectée de recevoir suffisamment d’oxygène, ce qui est à l’origine de la mort des cellules.

Ceci peut avoir des effets à long terme tels que la paralysie et des problèmes de langage. Dans les pays occidentaux, 1 personne sur 600 est touchée par un AVC chaque année. En France, c’est environ 150 000 individus qui en sont victimes (1 toutes les 4 minutes).

Chaque année 10 000 à 15 000 personnes de moins de 45 ans voient leur vie bouleversée par un AVC. Les femmes souffrent d’AVC plus souvent que les hommes et ceux-ci leurs sont souvent fatals. C’est pourquoi un dépistage précoce est particulièrement important.

1

Symptômes d’un AVC :

Il y a de nombreux signes qui sont précurseurs d’un AVC. Ce que de nombreuses personnes ne réalisent pas, c’est que les symptômes peuvent être différents pour les hommes et pour les femmes. D’une part, il y a les indicateurs classiques d’un AVC, qui sont les mêmes pour les deux sexes. Ce sont les vertiges, la vision trouble, les problèmes de langage et de mémoire et l’engourdissement et la paralysie d’un côté du corps.

D’autre part, il y a des symptômes spécifiques qui apparaissent plus souvent chez les femmes, mais qui ne sont pas toujours identifiés comme les indicateurs d’un AVC.

 Ceux-ci sont :

  • Hoquet
  • Évanouissement ou malaise
  • Douleur
  • Souffle court
  • Hallucinations
  • Nausée
  • Crise d’épilepsie
  • Changements de personnalité

Bien sûr, tous les facteurs habituels à risque, par exemple l’obésité ou le tabagisme, s’appliquent aux femmes autant qu’aux hommes. Les femmes qui utilisent des contraceptifs hormonaux, qui sont dans le dernier trimestre de leur grossesse ou qui viennent d’accoucher ont un risque d’AVC plus élevé.

1

Si vous remarquez les symptômes d’un AVC, soit chez vous, soit chez une autre personne, vous devriez appeler les urgences immédiatement ou aller à l’hôpital. Faites le test FAST (Face = “Visage” ; Arm = “Bras” ; Speech = “Parole” ; “Time” = Temps) si vous pensez que quelqu’un vient d’avoir un AVC. Ce test simple recommande de :

Faire sourire la personne susceptible d’être victime d’un AVC ou lui demander de montrer ses dents pour détecter une éventuelle paralysie faciale (Face)
  • Lui demander de lever les bras devant elle (Arm)
  • La faire parler, lui faire dire “Je sais où je suis et qui je suis” (Speech)
  • Agir vite ! Chaque seconde passée, se sont des milliers de cellules détruites (Time)

Si vous remarquez une quelconque anomalie dans ces étapes, dépêchez-vous, chaque minute compte. Mieux vaut une fausse alerte que de réagir trop tard !

Source

Partagez avec vos amis:

Commentaires

commentaires