Choquant: les chinois mangent des soupes de bébé!

Top choc: en chine, on peut manger des soupes de bébé!

Âmes sensibles passez votre chemin !

Les fœtus de bébés seraient mangés en soupe afin d’accroître la libido…d’après un article du Seoul Times (hoax ?)!

Toujours d’après le Times coréen, ce phénomène de cannibalisme ne serait pas inconnu en Chine et aurait fait scandale via un média que nous connaissons tous aujourd’hui: Internet.

L’info circulant de chaine en chaine via Email ou encore Facebook, cette histoire à donc pris de l’ampleur. Avant de traiter le sujet, il était au préalable évident de vérifier l’authenticité de l’info en s’assurant que le The Seoul Times soit un site d’information sérieux, ce qui est le cas.

foetus

5

 

Une ville dans la province méridionale du Canton, surf sur la vague de la soupe aux bébés à base d’herbe afin d’augmenter la longévité et d’améliorer la libido.

Plus étonnant encore, cette soupe serait destinés aux élites, puisque le cout d’une soupe serait d’environ 4000$. Un Directeur d’usine interrogé par la gazette coréenne témoigne de l’efficacité du « repas » en tant que consommateur régulier.

Le directeur ne se gêne pas pour dire que du haut de ses 62 ans, il fait l’amour à sa seconde femme âgé de 19 ans tous les jours grâce à cette soupe amoral et cruelle.

Ce dernier n’hésitera pas à emmener avec lui le reporter quelques semaines plus tard dans un restaurant qui propose depuis peu la ‘spare rib soup‘ (Potage de côtelette) nom codé pour designer la soupe de bébé.

La question se pose donc de savoir d’ou viennent ces bébés qui finissent en soupe. La réponse n’est pas très complexe et la politique familiale de Chine aura eu raison de cette pratique. En effet la chine n’autorise qu’un enfant par famille et taxe ces derniers si ils en ont plusieurs.

Il n’est donc pas rare que des couples modeste penchent plutôt pour les garçons que pour les filles, et lorsque ces dernières viennent au monde, il arrive que certains parent préfèrent dans un souci économique, vendre leurs bébés plutôt que de payer l’avortement ou la sépulture du nouveau né.

 

Partagez avec vos amis:

Commentaires

commentaires