Il interdit l’accès de son restaurant… aux banquiers !

Les banquiers ne sont pas forcément les personnes les plus appréciées du monde, mais c’est bien la première fois qu’une telle décision a été prise en France : un restaurateur, remonté contre la profession, a décidé d’interdire l’accès de son établissement aux banquiers. À moins que ceux-ci ne payent 70 000 €.

Les banquiers refusés mais… les chiens acceptés

Si l’affaire fait du bruit en ce mois de février 2016, c’est sans aucun doute à cause de la pancarte qu’Alexandre a mis devant son restaurant de Rueil-Malmaison. On peut y lire :« Chiens acceptés, banquiers interdits sauf droit d’entrée de 70 000 € », relate le journalLe Figaro. Et ce montant n’est pas un hasard.

Alexandre avait en effet demandé un crédit à la consommation à plusieurs banques, mais son dossier a été refusé par toutes. Une seule a daignée lui répondre par la négative. Forcément, une telle réticence ne donne pas envie de servir, en tant que clients, ceux-là même qui l’empêchent de se développer.

Un crédit refusé… sans raison apparente

Le propriétaire du restaurant Les Ecuries de Richelieu ne comprend pas vraiment pourquoi les banques lui ont interdit son prêt, car il a tout pour être un client idéal. Le restaurant est rentable, les crédits qui lui ont été accordés précédemment ont été remboursés… Bref, aucune raison apparente ne justifie les refus.

Désormais, si un banquier veut dîner chez lui, il devra donc payer 70 000 € , soit… le montant du prêt qui ne lui a pas été accordé.

Source : news.radins

 

Partagez avec vos amis:

Commentaires

commentaires