Leurs parents ne paient pas la cantine : les enfants sont privés de toboggan !

« Pas d’argent, pas de toboggan »

C’est l’idée d’une maire italienne d’extrême-droite, qui a décidé de punir les habitants qui ne payent pas la cantine et, plus généralement, les taxes municipales. Mais ce ne sont pas les adultes qui sont privés de toboggan…

Ce sont les enfants qui, eux, n’ont rien fait et ne sont sans doute pas responsables des problèmes fiscaux de leurs géniteurs.

Les enfants punis à cause des parents

L’affaire remonte au 28 décembre 2015 : à cette date, la maire de la petite commune de San Germano Vercellese (1 700 habitants) a annoncé que tous les enfants dont les parents ont des problèmes avec le fisc, n’auraient plus accès à certains services. En particulier : la cantine, le terrain de sport et… la petite zone de loisirs avec son toboggan.

Une décision pleinement assumée par Mme Michela Rossetti. Cette élue de la Lega Nord (parti d’extrême-droite à tendance xénophobe allié au Front National au parlement européen) estime qu’elle ne fait qu’appliquer la loi. Une loi qu’elle a elle-même décidée puisque rien, dans la loi italienne, ne prévoit d’interdiction de toboggan aux enfants.

Une décision inapplicable

Selon Michel Rossetti, sa décision n’est pas du racisme ou de la discrimination même si elle ne frappe que 200 personnes de sa commune, essentiellement les plus pauvres. Elle est même prête à discuter avec les parents au cas par cas, selon l’entretien qu’elle a accordé au journal italien La Stampa.

Mais, de toute manière, cette décision est totalement inapplicable : comment pourrait-on interdire à des enfants d’aller sur le toboggan ? La maire va-t-elle délivrer des « permis de toboggan », ou bien obliger les enfants à avoir avec eux la déclaration de revenus de leurs parents ?

Cette décision n’est qu’un coup de pub et, malheureusement, en Italie ça marche.

Source

 

Partagez avec vos amis:

Commentaires

commentaires

Aidez nous à nous améliorer..

Aimez notre page Facebook Svp. Merci.