« Maman, c’est moi, l’ours me mange! »

Juste avant de mourir, Olga Moskalyova (19 ans) a eu pu parler une dernière fois avec sa mère au téléphone.

La jeune femme était attaquée par des ours à la pointe de la Sibérie.

Sur le moment, Tatiana a cru que sa fille Olga lui faisait une blague au téléphone. La jeune femme criait « Maman, c’est moi, l’ours me mange! Maman, c’est une telle agonie. Maman, au secours ». Et puis, elle a compris ce qui se passait: « J’ai entendu la véritable horreur et la douleur dans la voix d’Olga, et les sons d’un ours grogner et mâcher ».

En tout, Olga est parvenue à passer trois appels avant de décéder. Sa maman avait alerté ses proches et la police de Temalniy.6

Le drame s’est produit dans la péninsule du Kamychatka. Lors de son deuxième coup de fil une demi-heure après le premier, la victime a expliqué: « Maman, les ours sont de retour. Elle est revenue avec ses trois bébés. Ils sont en train de me manger ». Lors du dernier survenu trente minutes plus tard, la jeune femme a fait ses adieux: « Maman, je n’ai plus mal.Je ne ressens pas la douleur. Pardonne-moi pour tout, je vous aime tellement ».

Lorsque les forces de l’ordre sont enfin arrivées sur les lieux, Olga avait cessé de vivre. Les ours finissaient son cadavre. Igor, son beau-père, gisait non loin de là. Il avait été le premier à avoir été attaqué. Le mari de Tatiana avait eu le crâne brisé. Olga s’était enfuie avant d’être rapidement rattrapée.

Commentaires

commentaires

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer