Tué par la police, ses parents reçoivent la facture de l’ambulance !

Voilà encore un de ces drames comme seuls les américains savent les susciter.

Les parents d’un adolescent de 12 ans, abattu par la police parce qu’il tenait une arme factice en main, ont reçu la facture de l’ambulance qui a servi à l’évacuer.

Une procédure de routine

Abattu par la police, parce qu’il jouait avec une arme factice. C’est le drame qui a frappé une famille noire de Cleveland, dans l’Ohio (États-Unis), en 2014.

L’affaire avait déjà suscité une vive polémique quant à la propension qu’ont les policiers américains à dégainer et tirer un peu trop vite.

Mais lorsque la famille du petit garçon a reçu récemment la… facture de l’ambulance qui avait servi à l’évacuer pour le conduire à l’hôpital, où le décès n’a pu être évité, le scandale a redoublé d’ampleur.

Le maire de Cleveland a présenté ses excuses

Les services de la mairie de Cleveland, qui ont envoyé la facture, assurent que c’est une routine automatisée qui s’est déclenchée, réclamant à l’assurance santé des parents du petit garçon le paiement de l’ambulance privée.

Aux États-Unis, les secours sont le plus souvent opérés par des sociétés privées, les « Paramedics », pris en charge soit par une assurance quand on en possède une, soit… par le malade, le blessé, la victime, quand il n’en a pas.

Le maire de Cleveland a en tout cas présenté ses excuses à la famille du petit garçon.

Source

 

Commentaires

commentaires

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer