Virée pour avoir prêté sa carte de fidélité !

Adelaïde, une étudiante employée à temps partiel au supermarché Auchan de Péronne dans la Somme, a été licenciée pour une faute qui aurait coûté 3 euros de préjudice au supermarché dans lequel elle travaillait.

Licenciée pour 3 euros

La jeune étudiante en histoire-géographie travaillait 9 heures les samedis dans ce supermarché comme caissière pour pouvoir financer ses études.

La boîte met à la disposition de tous ses employés, une carte de fidélité qui leur fait bénéficier de 10% de remise sur les achats.

Lors de son embauche, elle avait signé un contrat dans lequel il était clairement mentionné que la carte était strictement personnelle et qu’elle devait être utilisée par le propriétaire pour ses besoins et celui des gens de sa famille qui vivent avec elle.

Or, en septembre 2012 la jeune femme a commis l’erreur de prêter sa carte à sa mèrequi s’en est servie pour bénéficier d’une remise de 3 euros pour des achats qui n’étaient pas pour la famille.

Une conciliation est possible

Auchan a licencié la caissière et l’affaire a été examinée lundi dernier. Pour Me Doré l’avocat d’Auchan, il n’est pas question du montant du préjudice mais il estime que ce sont les règles de l’enseigne qui ont été remises en cause.

Puisqu’elle a été licenciée suite à une faute grave, Auchan n’a versé aucune indemnité à la jeune dame. Celle-ci déplore d’ailleurs le fait qu’elle n’a plus aucun petit boulot pour pouvoir financer ses études.

La direction d’Auchan gênée, entend dialoguer avec la caissière avant le délibéré du 14 avril prochain.

Une faute bien cher payé pour une simple remise de 3 euros…

Source : http://news.radins.com/

 

Partagez avec vos amis:

Commentaires

commentaires